04 93 64 22 11
PAIEMENT EN LIGNE
COMMANDEZ EN LIGNE
Votre DIAGNOSTIC en 1 Clic !
ACTUALITÉ
Les dernières infos

L'art de bien diagnostiquer avant d'acheter

L’immobilier est un secteur épineux, sensible, en constante évolution et qui requiert parfois de solides connaissances à la fois théoriques et pratiques. Bien savoir diagnostiquer avant d’acheter est vital pour éviter des désagréments sur le long-terme, surtout lorsqu’il s’agit d’un bien immobilier. Ces diagnostics immobiliers exigent des connaissances à la fois théoriques et pratiques. Réalisés par un professionnel, ils renforcent tout à la fois la protection de l'acquéreur et celle du vendeur. Le point sur l’art de diagnostiquer avant d’acheter. Le marché immobilier à l’épreuve des diagnostics

Partez du principe qu’une transaction immobilière ne peut avoir lieu sans diagnostics au préalable. Les diagnostics à effectuer sont tous inclus dans ce qu’on nomme le dossier de diagnostic technique (DDT), qui comprend les documents suivants :

- le constat de risque d'exposition au plomb (CREP) ;
- l'état relatif à la présence d'amiante ;
- l'état relatif à la présence de termites dans le bâtiment ;
- l'état de l'installation intérieure de gaz ;
- l'état des risques naturels, miniers et technologiques (ERNMT) ;
- le diagnostic de performance énergétique (DPE) ;
- l'état de l'installation intérieure d'électricité ;
- le document établi à l'issue du contrôle des installations d'assainissement non collectif ;
- l'information sur la présence d'un risque de mérule.

Pourquoi faire appel à un professionnel pour faire réaliser ses diagnostics immobiliers ?

Certaines de ces évaluations peuvent être réalisées directement par le propriétaire ou le bailleur (comme la Loi Carrez ou ERNMT). Par ailleurs, le nombre de diagnostics inclus dans un DDT n’est pas fixe. Il dépend de la nature du bien, sa date de construction et sa localisation. Ainsi, Il n’existe pas d’arrêté préfectoral "termites" dans le département de la Marne. Si vous déménagez à Reims ou Châlon-en-Champagne par exemple, la détection de mérules et de termite n’est pas obligatoire, cependant, ces diagnostics sont recommandés, ne serait-ce qu’à titre préventif.

Par ailleurs, le résultat du diagnostic ne fait pas office de sésame pour la transaction : il est parfaitement possible de vendre un bien avec de l'amiante ou du plomb… Les particuliers qui doivent faire constituer un dossier de diagnostic technique pour mettre leur bien en vente s’exposent donc à des risques et des litiges si les analyses ne sont pas effectuées correctement. En confiant ces diagnostics à des professionnels agrées qui sauront, au moyen d’outils spécifiques et en se basant sur une expérienc et des connaissances solides, apporter des résultats fiables, vous êtes assuré-e de vendre votre bien dans les meilleures conditions.

N’est pas expert-e en diagnostics immobiliers qui veut. Ces évaluations requièrent bien plus qu’un simple coup d’oeil, ce sont des examen de conformités qui jouent un rôle décisif dans la vente du bien. D’où l’intérêt de faire appel à des professionnels certifiés et dont la fiabilité est reconnue par un leader mondial.

Réduire les risques, mais aussi améliorer les performances et promouvoir le développement durable à travers une série de diagnostics spécifiques réalisés par des professionnels qualifiés permet d’assurer la sécurité du parc locatif français, et des gens qui y vivent. C’est également pour vous la reconnaissance de votre sérieux et de votre implication en tant que vendeur, et un critère de choix pour d’éventuels acquisiteurs.