04 93 64 22 11
PAIEMENT EN LIGNE
COMMANDEZ EN LIGNE
Votre DIAGNOSTIC en 1 Clic !
ACTUALITÉ
Les dernières infos

Parkings, quels diagnostics ont leur place ?

Retrouvez ci-dessous l'interview de Anne Queneutte dans DIMAG, le magazine du diagnostic du bâti, N°82.

Le diagnostic parking, le préféré ?

Lors de la vente d'un parking, box ou garage, des diagnostics doivent être réalisés. Anne Queneutte, présidente du cabinet Stratège à Cannes et diagnostiqueur immobilier depuis dix-sept ans, évoque les avantages et contraintes à réaliser le diagnostic qui doit être « le préféré » de la profession selon elle.

1 - Distinguer le box, du parking et du garage

Un box OU UN GARAGE est un parking fermé et privatisé, une place de parking peut se trouver en intérieur ou en extérieur. Il est important de LES distinguer . Ces biens peuvent être vendu seuls. Cela est très courant à Cannes et à Nice où j'exerce. Ces emplacements partent comme des petits pains. Mais, dans un acte de vente, ils peuvent également être désignés comme étant des lots annexes au numéro de lot principal qu'est le logement. Le seul souci que nous rencontrons dans ces cas-là et qui nous fait perdre du temps, c'est que nous ne localisons pas facilement le bien. Il y a beaucoup de résidences secondaires dans notre secteur, les propriétaires vendeurs ne sont pas TOUJOURS présents au moment des diagnostics. Avec l'agent immobilier, nous devons donc mener une petite enquête en regardant les numéros de lots afin de retrouver l'emplacement et ça prend du temps.

2 - Réaliser les diagnostics obligatoires

Deux diagnostics sont obligatoires, l'amiante, pour un bien construit avant 1997, et les termites, pour les zones définies par arrêté préfectoral. Ces deux diagnostics ne différent pas d'un parking à une surface habitable, nous procédons à la vérification des mêmes points de contrôle. Nous trouvons PARFOIS de l'amiante dans les garages ou boxs. Pas sur les murs, le sol ou les plafonds car dans 95% des cas, c'est de la dalle béton, des murs en parpaings et une porte métallique. Mais, l'amiante se trouve plutôt dans les conduits de fluides ou de ventilation des parties communes qui traversent ces emplacements. Ils PEUVENT ETRE calorifugEs ou en amiante-ciment. Lorsqu'il s'agit d'un emplacement privé dans un parking, il nous faut le DTA des parties communes. Les clients sont aussi souvent étonnés que nous devions réalisé le diagnostic termites. Et je le comprends car en 17 ans d'activité, j'ai 100% de diagnostic négatif, en raison des structures béton. Nous devons également fournir l'ESRIS au vendeur.

3 - Les avantages

Cette prestation est facturée 120 euros et le temps passé sur le terrain est DE dix minutes environ. Lorsque l'on a fait un garage, on les a tous faits. Le diagnostic parking est donc très rentable pour la profession. C'est même le diagnostic préféré de MES diagnostiqueurs ! Au sein de notre cabinet, nous avons modélisé un rapport garage classique. Nous en réalisons beaucoup à l'année donc cette solution nous permet de gagner du temps.

4 - Les inconvénients

Lorsque le box ou le garage sont associés à un bien principal, on peut se retrouver en difficulté. En effet, lorsque l'on réalise les diagnostics du bien principal, on visite forcément les annexes et nous rendons un rapport. Sauf que dans les secteurs tendus comme la Côte d'Azur, trois, quatre mois après la mise en vente du bien, le propriétaire se rend compte qu'il pourrait gagner plus d'argent en séparant l’emplacement voiture du logement. La demande est tellement forte. Alors, il nous demande une attestation amiante, termites et de nouveau l'ESRIS pour cetTE annexe. Nous sommes ainsi obligés de scinder nos diagnostics et de tout reprendre. C'est une charge administrative que nous ne pouvons même pas facturer car le client ne comprend la demande puisque nous avons déjà réalisé le diagnostic mais, pour l'ensemble. D'autant plus que l'ordre de mission a été signé. Cette situation est très courante.